[Cap-Vert] A la rencontre des Rabelados de Santiago

(Juin 2021 – 14 jours au Cap-Vert)

Hello guys,

Après donc le fameux trekking au Parc national de Serra Malagueta, on prend un aluguer avec Zigé pour nous rendre chez les Rabelados qui se trouvent sur le chemin à Espinho branco.

Bienvenue donc chez les Rabelados qui signifient rebelles! Mais pourquoi les appelle-t-on ainsi ?

Et bien parce qu’ils se sont rebellés contre les missionnaires portugais qui voulaient changer leurs pratiques. Effectivement, les Rabelados bien que catholiques avaient des croyances et coutumes locales qui étaient différentes de celles des colons catholiques. Ils ont malheureusement été fort réprimés parce qu’ils avaient des relations sexuelles plus ouvertes et libres et refusaient l’esclavage du travail aux champs pour ne citer que ces exemples.

Magasin d’artisanat

Du coup, pendant très longtemps ils ont rejeté tout ce que la société cap-verdienne leur proposait par méfiance comme inscrire leurs enfants à l’école, travailler dans une entreprise, ne pas utiliser l’électricité, … Et en conséquence, ils se sont totalement isolés en 1941.

Même après l’indépendance du pays, les Rabelados ont gardé leur mode de vie et rejeté tout ce qui était différent et tout ce qui venait de l’état.

Il aura fallu près de 50 ans et beaucoup de sensibilisation faite par les Cap-Verdiens pour que les Rabelados acceptent petit à petit de recourir aux pratiques des Cap-Verdiens et de mettre quasi fin à l’isolement.

Aujourd’hui, cet isolement est encore légèrement présent mais les Rabelados étudient dans les écoles aux côtés des Cap-Verdiens, habitent (pour certains) dans des maisons en briques et non plus des huttes.

Il est fort probable que ce groupe n’existera plus en tant que tel dans quelques années en raison de leur intégration au sein de la société cap-verdienne. Il est donc super intéressant d’y aller maintenant!

Enfin, on en a profité pour visiter le magasin d’artisanat d’un local peintre et acheter 2 peintures. Ensuite il nous a montré son matériel de travail, nous a fait visiter sa hutte et présenter sa famille. C’était tout de même étonnant de voir de l’électricité dans une hutte !


Voilà tout pour cette visite très enrichissante chez les Rabelados. C’était très agréable d’échanger avec le peintre et de découvrir son environnement. Je vous recommande cette visite car c’est une pause dans le temps !


Pour en savoir plus sur le Cap-Vert :


Stay tuned

12 commentaires sur « [Cap-Vert] A la rencontre des Rabelados de Santiago »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s