[Cap-Vert] Carnet de voyage : préparer son voyage au Cap-Vert

(Juin 2021 – 14 jours au Cap-Vert)

Hello guys,

Si vous non plus vous ne savez pas par où commencer pour préparer votre voyage au Cap-Vert alors cet article est fait pour vous 😉

Covid-19

J’ai rédigé un article à ce sujet afin que vous sachiez quelles sont les conditions administratives si vous voyagez au Cap-Vert en ce moment : https://endless-wonders.com/2021/07/09/cap-vert-voyager-au-cap-vert-en-plein-covid-19/


Visa

Faut-il un visa ? Pour les ressortissants de l’Union européenne vous n’aurez pas besoin de visa pour vous rendre au Cap-Vert.

Pour rappel, si vous êtes détenteur d’un passeport belge consultez ce site avant de voyager : http://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/documents_de_voyage pour savoir s’il vous faut un visa ou non.


Quelle île choisir ?

Le Cap-Vert, bien que petit, est divisé en 10 îles. Dans notre cas, on a choisi de visiter l’île de Santiago car c’est celle qui regroupe : randonnée, culture et plage.

Au sud :

  • Santiago : culture, plage, randonnée, la plus peuplée, la plus africaine et la plus grande, peu touristique
  • Maio : plages, pas touristique
  • Fogo : randonnée, peu touristique
  • Brava : randonnée, pas touristique

Au nord :

  • Sal : station balnéaire, très touristique
  • Boavista : station balnéaire, très touristique
  • Sao Nicolau : randonnée, pas touristique
  • Sao Vicente : plage et culture, peu touristique
  • Santo Antao : randonnée, pas touristique
  • Santa Luzia : inhabitée

Transport

Compagnie aérienne : TAP Portugal

Vol : Bruxelles –> Lisbonne (2h50) puis Lisbonne –> Praia (4h). A l’heure actuelle il n’y a pas de vol direct de Bruxelles à Praia (île de Santiago). Les seuls vols directs depuis Bruxelles sont vers les îles de Sal et Boavista.

Prix du billet : 550 euros par personne avec l’assurance annulation voyage comprise.

Voici un Aluguer

Transport interne :

  1. Depuis l’aéroport de Praia International Nelson Mandela (île de Santiago) :
    • On a pris un transport privé qu’on a réservé via notre Bed & Breakfast
    • Durée : 1h de trajet de Praia à Achada Lem
    • Prix : 40 euros qu’on a payé en Escudos 40.000§ pour nous deux
  2. Au sein de l’île de Santiago – entre villes/villages :
    • Tout dépend de la distance. Dans notre cas :
    • Achada Lem –> Tarrafal : 20 minutes de trajet mais notre hôte du B&B nous a fait un tout petit prix qu’elle a intégré dans le prix d’une excursion qu’on avait fait la veille.
    • Tarrafal –> Praia : durée 1h15-1h30 et on payé 50.000 Escudos soit 45 euros pour nous deux.
  3. Au sein de l’île de Santiago – au sein des villes/villages :
    • On a soit marché soit pris les transports publics « Aluguer » qui sont des minibus collectifs. C’était génial ! Comme vous le savez j’adore prendre les transports publics quand je voyage.
    • Prix : 50 Escudos par personne soit 0.50 cents ou 100 Escudos soit 1euro pour les longs trajets.

Climat

De manière générale, le climat au Cap-Vert est chaud et sec. D’ailleurs le pays souffre de sécheresse!

Cela dit, le pays connait une saison de pluie de juillet à octobre et une saison sèche de novembre à juin.

De notre côté, le matin et le soir il faisait un peu plus frais (si comme moi vous êtes frileux un gilet suffira ;). En journée par contre le soleil tapait très fort. D’ailleurs, j’ai attrapé des coups de soleil même avec ma crème ahah.

Apparemment, l’île de Santiago est très très différente selon qu’on la visite avant la saison des pluies (comme nous en juin) ou après. Magali, notre hôte nous a recommandé de revenir en novembre car l’île est complètement verte! Il n’en a pas fallu beaucoup pour me convaincre, je me suis promis que si j’y retournais ça serait en novembre 😀

Il y a également plus de vent entre décembre et février. Mais il fait chaud toute l’année 🙂 Bonne nouvelle!


Monnaie

Nom de la monnaie locale : Escudo cap-verdien (avec le même sigle que les dollars § – ça m’a perturbé la première fois que j’ai vu ça lol).

Bureau de change sur place : il n’y a pas de bureau de change dédié uniquement à cela comme dans d’autres pays. Il faut aller dans une banque pour changer son argent. Sinon, il y a la possibilité de retirer de l’argent des machines ATM.

Nombre de banques :

  • A Praia : il y en a un peu partout.
  • A Tarrafal : 2 banques et donc 2 machines ATM.
  • A Achada Lem : il n’y en a pas car c’est un village mais vous pouvez aller dans la ville la plus proche – Assomada – à seulement 10 minutes d’Acahada Lem et il y a 4-5 banques.

Logement

  1. Achada Lem – Cote de France (coup de cœur <3)
  2. Tarrafal – Casa Alegria B&B
  3. Praia – Pestana Tropico

Je reviendrai sur l’appréciation de ces hôtels dans mes prochains articles.


Dress code et locaux

  • Contact avec les locaux :

Le contact avec les Cap-verdiens s’est très bien passé! Ce n’est pas un peuple qui « colle ». C’est à dire ils ne vont pas essayer de vous vendre quelque chose à tout prix, ils ne vont pas forcément vous poser un milliard de questions. Mais une fois la discussion entamée, leur côté chaleureux ressort très fort.

Pour moi c’est un parfait équilibre! 😀

  • Dress code :

Le Cap-Vert n’est pas absolument pas conservateur quand il s’agit de la tenue. Vous pouvez donc porter ce que vous voulez ! 🙂


Langues

Le portugais est la langue officielle du Cap-Vert MAIS le créole est la langue officieuse. Du coup, les Cap-verdiens parlent créole entre eux et sachez que le créole est différent d’une île à l’autre. INCROYABLE !

Sinon concernant les langues étrangères, les gens parlent plus français qu’anglais et j’ai également beaucoup pratiqué la langue des signes 😉


Budget gastronomie

L’île de Santiago n’est pas très touristique et j’ai trouvé qu’il n’y avait pas une grande disparité entre les restaurants touristiques et non touristiques.

Dorade, riz, frites, salade #yummy !

Voici une idée des prix pour un même plat à savoir poisson, riz/frites et salade/légumes par personne et sans boisson :

  • Restaurants à Praia : les moins chers ! 500 Escudos soit 4.5 euros le plat.
  • Restaurant à l’hôtel à Praia : le plus cher car censé être un hôtel de luxe. A partir de 1100 euros soit 10 euros le plat.
  • Restaurants à Tarrafal : entre 700 et 900 Escudos soit entre 6 et 8 euros le plat.
  • Restaurants chics à Tarrafal : entre 900 et 1000 Escudos soit entre 8 et 9 euros le plat.
  • Boissons : soft drinks 100 Escudos soit 0.90 cents et jus 200 Escudos soit 1.80 euros +- selon les endroits.

Voilà tout, j’espère que ces informations seront utiles à la préparation de votre séjour au Cap-Vert et bon voyage!

Je vous retrouve très vite pour vous raconter nos aventures au Cap-Vert ! 😀


Pour en savoir plus sur le Cap-Vert :


Stay tuned

Un commentaire sur « [Cap-Vert] Carnet de voyage : préparer son voyage au Cap-Vert »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s